Un des axes de Cohérence Consultant pour parvenir au progrès a toujours été de donner du sens : réfléchir à nos valeurs et au « pourquoi » de nos actions, car s’il est bien utile d’avoir une boite à outils, il est encore plus utile de savoir ce que l’on veut construire.

Alors, lors d’une formation sur le pilotage du changement, le progrès continu, ou le management ; il est utile, essentiel,  de revenir sur le parcours  de notre espèce pour lire autrement l’histoire de nos entreprises et de nos équipes et se donner un peu plus de vision.

Voici donc le quatrième volet de l’histoire d’Homo sapiens :

(Pour commencer au début c’est ici.)

Les deux guerres mondiales vont modifier en profondeur le fonctionnement du Monde ainsi que la perception que nous en avons.

  • La vision de la science et de la technologie comme l’outil venant sauver l’humanité s’effondre. On devient méfiant envers ce « progrès » qui fait maintenant peur (même si surement, au fond, on veut encore y croire)
  • Difficile maintenant, même si certains essayerons toujours, d’échapper à cette vérité : « le monde est un ». Les problèmes et les solutions se jouent au niveau mondial.
  • Le monde n’est plus divisé par empire ou par religion mais par idéologie. Par exemple, au moment de la 2ème guerre mondiale, et en simplifiant honteusement : Liberté pour les démocraties occidentales, Egalité pour le bloc communiste, Ordre pour les états fachistes. La guerre entre ces 3 valeurs est encore en cours aujourd’hui, même si Liberté a quelques longueurs d’avance.
  • Devant le niveau de l’horreur, l’idée, pourtant ultra dominante jusque là, que la guerre est l’hygiène du monde » ne tient plus. Les philosophies et les réflexions anti-guerre commencent à apparaitre.

Devant ces constats, les états vont chercher à s’organiser pour plus de dialogue et de paix. Et ça marche !

… quoi ? … Oh je vous vois froncer les sourcils… Y’en a même qui rigole… Et pourtant.

Par exemple : L’Europe de l’ouest, notre petit bout d’Europe, a toujours été un continent en guerre, sans interruption depuis l’antiquité. Non mais regardez : https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_conflits_en_Europe

Et depuis l’union européenne ? dans notre petit bout d’Europe de l’ouest ? 75 ans sans guerre ! Ca n’était jamais arrivé. Jamais ! Alors, oui, c’est tout sauf génial, oui, des guerres y’en a encore partout ailleurs. Mais admettons le : c’est possible ! Ca marche ! Une dizaine de pays qui ont passé des milliers d’années à se faire la guerre, ne se la font plus.

Alors oui, rions des jeux diplomatiques de l’Onu. Moquons nous des tentatives, sincères ou pas, de nos dirigeants à faire du multilatéralisme. Critiquons les accords commerciaux « manipulés par les multinationales ». Mais n’oublions jamais que c’est là que réside l’espoir et que c’est le seul et unique endroit ou parfois, ça marche.

Notes et remerciements : même si cet article est une extrême synthèse (et donc une trahison) orientée formation en entreprise, j’ai essayé d’être le plus juste possible. À ce titre, les conférences de divers professeurs au collège de France et le livre Facfulness de Hans Rosling ont été d’une grande aide.