Voeux 2015

C’est un grand bonheur de vous écrire ces vœux pour la première fois. Une chance formidable de pouvoir me rappeler les paroles, les regards, les valeurs partagés avec vous au cours de l’année. Que ces liens soient apparus lors de temps de travail, d’effort, de réflexion commune, ou simplement par la providence d’actes de confiance ou de curiosité posés quelque part dans le flux de nos vies professionnelles, je vous en remercie.

Au regard de tous ces souvenirs, plus que jamais, je réalise à quel point nous sommes les cellules vitales, pensantes et besogneuses de cette humanité en évolution. Et que d’épreuves ! Que de montagnes infranchissables, que de gouffres obscurs sur nos chemins, tout au long de cette l’année. D’année en année devrais-je dire ! De nos vies et de la vie de nos ancêtres. Les échecs, les pertes et les souffrances semblent innombrables. Et pour chaque montagne, pour chaque gouffre, son lot d’oiseaux noirs, de porteurs de désespoir, nous promettant, nous jurant : que cette fois tout est perdu. « Trop de bêtises, trop d’égoïsme, » aboient-ils perdus dans leurs souffrances, se lamentant sur le présent, effrayés de l’avenir, pleurant un éden illusoire perdu quelque part dans un passé rêvé.

Et pourtant, nous sommes toujours là !

Des siècles d’épreuves, des siècles d’oiseaux noirs et nous sommes toujours là. Et nous faisons plus que résister, nous avançons ! Combien de gouffres franchis, combien de montagnes escaladées, combien de victoires sur des causes que l’on croyait perdues ? Qui imaginait les vieilles nations d’Europe vivre en paix pendant 70 ans ? Qui croyait à la chute du mur de Berlin ? Qui voyait l’extrême pauvreté reculer* ? À qui sait voir, l’avenir montre un potentiel de victoires infinies. Il ne s’agit pas ici d’une confiance aveugle dans le futur, mais bien d’une confiance en nous tous qui le faisons.

C’est grâce au courage et à l’intelligence de chaque génération que nous avançons et triomphons des épreuves. Le racisme recule car il a des Luther King, des Mandela, des Obama et une légion d’anonymes. Oui, il y aura, il y a déjà, des champions, des légions, d’une écologie moderne, d’un capitalisme humain, d’une politique courageuse, d’une entreprise au service des hommes.

Je vois vos visages, et je vois la légion.

Laissons la peur derrière nous et essayons tout pour construire cette année 2015.

Je vous souhaite réussite et bonheur ainsi qu’à vos proches et à votre entreprise